Slide background
Slide background
Slide background
Slide background

Boukin

La Bouteillerie de Kinshasa-BOUKIN- est une usine spécialisée dans la fabrication des bouteilles en verre, premier et seul savoir faire de la sous- région.

Elle est créée, en 1947, par la Banque Bruxelles Lambert, Souchon Neuvesel (verriers français) et la Brasserie Interbra qui conjuguent leur savoir-faire et lancent ‘’La Bouteillerie de Léopoldville-BOULEO-.’’

La première production a lieu, en 1949, grâce à l’acquisition de deux machines Lynch 10.

Un an plus tard, les propriétaires installent une troisième ligne de production et construisent des blocs sociaux.

En 1965, elle devient la ‘’Bouteillerie de Kinshasa’’.

Aujourd’hui, la Boukin emploie 173 personnes et 50 journaliers. Elle a une capacité de production de 41,5 millions de bouteilles par an. De ce fait, elle répond totalement aux fortes demandes du marché et ses produits sont variés. Elle fournit 70% de bouteilles de bières, 28% de bouteilles de soda et 2% de bouteilles de rhums, jus de fruits, etc.

Son offre est également importante car elle fabrique 48 modèles de bouteilles différentes avec trois teintes de verre.

Elle a dans son portefeuille des clients tels que Bralima, Brasco, Bracongo, le Cristallo, le Rhum Kwilu, et la Kisantoise Carré.

En 2014, la Boukin a atteint un record de vente équivalent à 40 millions de bouteilles.

Boukin est certifiée ISO 9001depuis 2013 et la gestion sévère de la Direction Générale, à l’égard du respect des standards internationaux, les conduits pareillement vers la certification ISO 22000.

Boukin déploie une forte politique d’investissements pour la recherche et développement et, l’innovation. Elle se prépare à reconstruire son four pour 2015 et à mettre en place de nouvelles technologies de soufflage ‘’Machine IS’’ en 2016.

Elle applique également minutieusement sa stratégie de production qui est la suivante: ‘’Augmentation capacité + Réduction Cout de Production + Qualité + Sécurité’’ ce qui lui permet d’identifier les évolutions et les tendances expérimentées et de rester le meilleur dans ses domaines d’activités.

Par ailleurs, elle anime une politique de sécurité très drastique, ce qui lui permet de maitriser les incidents et les accidents qui sont considérablement en baisse sur ses sites de production.

La Boukin est l’une des seules usines de recyclages et de valorisation des déchets et de calcin interne et externes en RDC, et certainement la première en quantité. Et cette activité lui permet de réduire ses coûts de production et d’augmenter l’efficacité de son usine.

Elle utilise entre 800 et 1225 tonnes de bouteilles recyclées par mois et environ 40 tonnes de verres recyclés par jour. Son taux de recyclage a augmenté de 33% à 60% de 2008 à 2014.

En 2012, la Boukin conduite par Bralima, adopte le guidelines de production de HEINEKEN International.

Grâce à cette adoption et particulièrement à « Compliance Heineken », la suppression simultanément de quelques lignes (2 à 3) de production en 2015 n’a en aucun cas altérer la production de l’usine de Boukin projette d’augmenter sa production journalière de 105 000 bouteilles en 2012, à 135 000 bouteilles en 2015.

Boukin espère atteindre les mêmes résultats pour l’année 2016, ce qui démontrera l’efficience de l’usine et l’efficacité de l’entreprise.