Goma – Boire ou conduire : Les conducteurs de Goma sensibilisés

Boire ou conduire : Les conducteurs de Goma sensibilisés

 Présentation PowerPoint

Le 21 juin 2016, la Fondation Bralima a organisé, à l’intention des conducteurs de Goma, une journée de sensibilisation sur la sécurité routière, en collaboration avec la Commission Nationale de Prévention Routière (CNPR, bureau de Goma).

Cette journée a commencé par une caravane motorisée partie du dépôt de Goma en passant par la commune de Goma et celle de Karisimbi jusqu’au « Village TSHUKUDU », un nouveau  point de vente.  Devant les membres du gouvernement provincial, les autorités municipales de la ville de Goma la police de circulation routière ainsi que les associations des transporteurs et propriétaire des véhicules et des chauffeurs, la fondation Bralima, représentée par le Directeur de siège de Bukavu, Simon Mambu, a démontré que la promotion de la consommation responsable de l’alcool est une responsabilité  pour Bralima, une société citoyenne qui tient au bien-être de ses consommateurs.

Présentation PowerPoint Le Directeur de CNPR faisant son discoursPrésentation PowerPoint Le Ministre des Finances faisant son discours

L’alcool et le volant ne font en effet pas bon ménage. Ceux qui l’oublient deviennent des dangers pour la communauté. C’est dans ce contexte que la Fondation Bralima a apporté son appui à la campagne « Boire ou conduire, il faut choisir». A travers cette journée, elle veut contribuer à l’amélioration de la sécurité sur les routes du Nord-Kivu.

Dans son discours, le Maire de la ville de Goma a présenté le bilan des accidents de la ville et il a interpellé l’association des conducteurs  sur le bienfondé de la mise en application du message de la campagne. Quant au  Ministre Provincial des Finances, il a insisté sur le fait que les conducteurs doivent faire le bon choix entre l’alcool et le volant pour protéger la vie.

Présentation PowerPointLe Maire de la ville de Goma faisant son discours